FANDOM


Okotorishiloin
Teishara ( "La cité des cieux" ) est une cité mythique. Construite par les Teisharis, les archives démontrent qu'elle existait bien avant le premier empire, et qu'elle fut peut-être un lieu saint bien avant les Teisharis eux-même. Aujourd'hui détruite, ses ruines sont encore visibles sur la berge de Notsushi.

Malgré cela, elle est également un grand élément de la mythologie d'Oshai et notamment d'Asan, dans la mesure où les Teisharis, bien que dégénérés à la fin de leur empire, eurent autrefois probablement une civilisation hautement spirituelle.

Histoire Modifier

2
Teishara est décrite dans le Nin comme une cité antique, existant depuis la nuit des temps. Il semblerait qu'elle ait existé avant même les Teisharis. Il semble que les asanais de l'Empire Solaire ne l'aient connu sous autre forme que celles de ruines. Elle est montrée comme un royaume ancien où les éveillés peuvent trouver refuge.

Aujourd'hui, les restes de la cité sont encore visible. Elle a gardé dans la culture populaire et artistique l'image d'un paradis perdu, d'une splendide cité où certains vivaient presque comme des dieux.

Il est dit que des sorciers et mages noirs vivent encore dans les immenses ruines, parsemée d'algues et de brume.

Mythologie Modifier

Malgré son aspect matériel et historique, Teishara est considérée comme toujours existante, mais de manière spirituelle. Il est dit que Teishara est en fait un royaume saint où vivent les éveillés et les anges, sous le regard de la déesse solaire, accessible uniquement de manière spirituelle, qui aurait existé physiquement il y a des milliers d'années, lors des deux premiers Âges du Cycle.

Les ruines actuelles sont considérées spirituellement comme des résidus de Teishara, salis et dénués de tout caractère sacré, voire même maudites, sa version pure pourrait être retrouvée dans le monde spirituel par les éveillés. Elle serait présente en chaque être, en son corps et son esprit. Dans la même idée, il existe des mandalas la représentant et permettant de méditer.

Il est dit que Kurasha l'Exaltée revint en Teishara une fois son éveil accompli, et qu'elle y découvrit mille merveilles, ce qui expliqua sa disparition.

Certaines interprétations du Nin sembleraient même indiquer que les ruines à Asan ne sont que les ruines d'un portail menant à Teishara, ou un morceau de la ville, indiquant que celle-ci serait en réalité un royaume caché faisant plus de dix-mille fois la taille de la cité.

Description Modifier

Autrefois Modifier

Teishara est décrite comme une cité magnifique et resplendissante. Il n'est fait autre description de sa forme antérieure à la cité Teisharie, où elle est décrite comme une cité moyenne, ville sainte et lieu de pèlerinage.

Aujourd'hui Modifier

Aujourd'hui sont encore visibles de nombreuses ruines de l'ancienne capitale. Silencieuse et couverte de végétation, elle reste encore impressionnante et plutôt bien conservée, les ruine s'étendant sur des kilomètres de côtes. C'est cependant un lieu particulièrement évité même pour Notsushi, car empli d'histoires sombres et considéré comme maudit. Il s'agit d'un repaire de choix pour les parias et les ermites et sorciers.

Expression populaires liées à Teishara/Okotorishi Modifier

Puissiez-vous trouver Teishara: Bénédiction d'au-revoir ou de remerciement très polie, similaire à "Que la paix vous accompagne"

J'ai cru le voir rejoindre Teishara: Se dit quand quelqu'un a frôlé la mort, ou de manière plus comique quand quelqu'un voit quelque chose d'invraisemblable.

Quelque chose à maudire Teishara: Se dit de quelque chose d'ignoble ou de maudit, qui aurait la propriété de corrompre la pureté elle-même comme Teishara fut corrompue physiquement.
Ruinesmogues