FANDOM


Les Kaigôto sont de dangereux pirates écumant Otsada. Principalement asanais, mais composés également d'autres peuples, leur existence remonte à des siècles. Connus pour leur caractère rapide et discret, ils ont la particularité de se cacher dans les brumes ou derrière les grands îlots, où ils peuvent guetter leurs proies.

Histoire Modifier

NoblesseAsan

Depuis une époque reculée, les archives asanaises font référence aux pirates. Signifiant "Bandits des mers", le terme Kaigôto fut utilisé. Ceux-ci, vraisemblablement d'anciens marins s'étant rebellés et ayant transformé de petits navires en frégates, exerçaient ce qui pouvait s'apparenter à de la piraterie, . Malgré leur existence, ils furent pendant plusieurs siècles très anecdotiques.

Durant la Nation Eternelle d'Egai, les Kaigôto furent très nombreux, rejoints par des paysans désirant échapper à la tyrannie d'Okoto. Ils aidèrent Kurasha en attaquant Okotorishi par la mer.

Lors de la formation de l'Empire Solaire, nombre d'anciens pirates devinrent des citoyens d'Asan, et la piraterie cessa pendant un temps.

Deux siècles après, quand le commerce avec Oshai devint plus répandu, les Kaigôto commencèrent à revenir, et se développèrent. Au début, il ne s'agissait que de petits seigneurs et guerriers en manque de richesses qui exigeaient des taxes aux navires passant à certaines endroits stratégiques, et qui n'hésitaient pas à user de violence en cas de refus. Se cachant derrière de plus grands seigneurs, ces pirates étaient protégés et parvenaient à continuer leurs activités sans risquer d'attirer le regard de l'Armée du cerisier.

Le Deuxième Âge Sombre leur permis de devenir très puissants, à tel point qu'ils s'installèrent sur l'île de Kyuda et étaient au nombre de dix-mille. Durant l'ère Bonzen, ils profitèrent de l'instabilité du pays pour imposer leur domination dans les mers d'Otsada.

L'arrivée de fereniens durant l'ère Senjomaru et la réaction d'Asan, installant des forts en l'île de Kyuda, vint à stopper totalement l'activité des pirates durant cette période.

Durant l'ère Nato, Ils s'en prirent à certaines côtes des Royaumes Orientaux, et à de nombreuses îles d'Otsada. Quand les Kaigôto commencèrent à infester les mers de l'archipel d'Asan et pillèrent les côtes, l'Empire commença à étudier la menace sérieusement, et pris des mesures, ce qui réduisit les Kaigôto sans les détruire complètement.

Pendant des siècles, leur présence demeura anecdotique. Cependant, avec l'ouverture de l'ère Ôsharu, ils devinrent plus organisés et plus puissants. Ils furent progressivement rejoints par d'autres races, afin de former une certaine coalition. Aujourd'hui, les pirates Kaigôto infestent à nouveau la mer d'Otsada, et sont une menace pour les navires.

Kaigôtos aujourd'hui Modifier

Localisation, composition et armement Modifier

Les Kaigôto ne sont pas unis. Il existe plusieurs flottes et plusieurs groupes, qui se battent parfois, ou qui s'allient. Certains sont véritablement dangereux et agressifs, tandis que d'autres se montrent plus discrets et moins néfastes.

Se cachant principalement dans les petites îles d'Otsada, leurs bases sont des petites cités de bois, voire des cités flottantes composées de plusieurs navires. Leurs navires sont principalement de petites jonques, de gros navires achetés aux étrangers ou quelques vieux navires de guerre de l'Empire. Des rumeurs racontent qu'un ou deux navires-dragons seraient en leur possession. Les pirates utilisent principalement des sabres asanais ou étrangers, ainsi que des fusils et armes à feu ou achetés aux étrangers nordiques.

Comme l'Empire a fait l'effort, malgré des raids occasionnels, des les chasser de l'archipel pour la majorité, beaucoup de Kaigôto sont à Tobara et ses alentours, ainsi qu'au large d'Oshai. Le nombre de pirates Kaigôto est estimé en milliers de personnes, dispersés dans toute la région d'Ostada, voire dans les mers du sud. Il s'agit principalement d'asanais, mais également d'humains étrangers voire d'autres races.

Opérations Modifier

Certains Kaigôto ont pour activité principale la contrebande, le vol et autres activités illégales, voire le mercenariat, aidant des puissances étrangères ou se mettant au service de riches individus, en tant que gardiens ou corsaires. Malgré le fait qu'ils aient été repoussés d'Asan, il arrive que certains aillent dans les cités côtières pour commercer.

D'autres se montrent plus instables et plus agressifs. Ceux-ci vont jusqu'à piller les côtes, détruire les villages et enlever des personnes d'importance.

Les Kaigôto sont un ennemi bien connu de la marine asanaise, qui mène une guerre acharnée contre leur menace en envoyant plusieurs navires-dragons. Malgré cela, les Kaigôto sont des ennemis redoutables et semblent tenaces.

Affiliation Modifier

Les Kaigôto sont pour beaucoup indépendants, même si certains sont employés par de riche individus voire par des seigneurs ou des souverains pour leur servir de mercenaires. Hais à Asan, ils opèrent ailleurs en Otsada. Certains pirates restent fidèles à l'Empire malgré leur côté indépendant, et encore plusieurs continuent à suivre le Nin.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.