FANDOM


Le Ninshô est à proprement parler le véritable texte fondateur du Nin. Il fut écrit par Kurasha, mais la forme actuelle de la tradition mit des siècles à se former. Environ deux-cent cinquante ans après la fondation de l'Empire apparu un prophète du nom de Minoshi qui écrivit quatre textes saints. Le Nin a une forme mystique

Les quatre manuscrits de Minoshi sont chacun écrits en prose, en vers, accompagnés de poèmes, d'incantations et de commentaires. Ils décrivent une longue épopée mystique et ésotérique décrivant le monde de son début à sa fin. Son entièreté permet de comprendre la mentalité asanaise pure et donne des clés de compréhension sur la Tradition et sur le sacré. Pour être exact, ces paroles étaient déjà dites à l'époque de Kurasha, mais n'étaient que tradition orale.

Il sont, avec le Nin, la base même de la civilisation asanaise.

Texte I - Hikomi-Nin - Lumière sacrée Modifier

Le premier manuscrit traite de la genèse du monde. C'est un texte cosmogonique, qui décrit également la manière dont les choses se sont constituées, et l'ordre cosmique de toute choses. Sous la forme d'un long récit décrivant le néant primordial, l'apparition des dieux primordiaux et la Création du monde menant à l'établissement des premiers mortels, le texte traite de nombreux sujets comme la hiérarchie divine devant être appliquée à l'échelle terrestre ( organisation des castes ), et d'autres éléments qui permettent une compréhension spirituelle, métaphysique et sacrée du monde, mais également des informations sur l'organisation cléricale.

Texte II - Nohimaru-Nin - Temps et signes Modifier

Traitant d'une époque supposée antérieure à l'Empire de plusieurs dizaines de millénaires, ce récit conte l'établissement de la première civilisation et énumère chaque règne jusqu'à l'époque dite présente, divisant ainsi les âges en présentant des dynasties solaires et lunaires. Au delà du récit, chaque roi est présenté comme un archétype, et chaque récit est empreint de références spirituelles et métaphysiques très profondes, chaque règne présentant des caractéristiques permettant de traiter un sujet donné.

Texte III - Migoshii-Nin - Modifier

Le Migoshii-Nin traite de la vie de plusieurs prophètes antérieurs de plusieurs millénaires à l'Empire, et à l'exil du peuple asanais partant du continent occidental Oshai vers les îles orientales d'Asan. Contrairement aux deux premiers manuscrits ne faisant aucunement référence à Asan ou aux asanais, même si le continent d'Oshai fut évoqué à plusieurs reprises, le Migoshii-Nin traite plus spécifiquement de l'histoire asanaise et par le biais de ses récits, exprime la tradition et l'application d'une civilisation pour le peuple asanais. Le manuscrit traite également de la civilisation Teishari, décrivant sa pureté originelle et son aspect solaire, et sa dégénérescence menant à leur disparition totale, ainsi que brièvement des kijins, expliquant leur "adoption" par la tradition asanaise pour les sauver du sort des teisharis.

Texte IV - Takagohoru-Nin - Dérivation et réveil Modifier

Le Takagohoru-Nin décrit alors l'Empire naissant et sa grande pureté de par le fait qu'il soit devenu le "cœur spirituel", et raconte les événements de la révolte de Kurasha sans que la prophétesse ne se cite elle-même, puis met en garde contre les dérivations à venir. Prenant en exemple la Nation d'Egai, les influences négatives et leur emprise sur le monde sont alors décrites comme croissantes, et le texte se dirige alors vers un récit eschatologique, décrivant la fin des temps telle qu'envisagée par le Nin.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.