FANDOM


GedeBronze
La Tradition considère notre monde comme un des nombreux mondes ayant été créés au fil du temps, suivant un cycle sans fin, la Roue Cosmique.


Création Modifier

La création de l'Univers est pour les peuples d'Oshai comparable à l'éclosion de l'Oeuf Cosmique ( Saigô pour les asanais ), un œuf empli de Lumière, qui aurait éclaté suite au fracas d'une énergie primordiale, se scindant en deux dieux primordiaux, formant la première dualité, et le début de toutes choses: le Ciel, et la Terre. Cet oeuf est parfois vu comme une graine, la graine d'un arbre primordial qui ne cesse de s'étendre. Celui-ci se séparerait en un tronc qui relierait les deux principes, souvent représentés par deux divinités jumelles, puis en plusieurs racines, et plusieurs branches, la séparation en deux côtés opposés amenant au fur et à mesure à une complexité de plus en plus grande, divers dieux et esprits représentant chaque aspect de la vie jusqu'à donner un monde semblable au notre.

De cette constatation, la Tradition explique par une représentation symbolique, en apparence polythéiste, que tout peut-être compris en remontant à la Source, au Principe Premier. C'est là le souhait de tout habitant d'Oshai, et l'accomplissement ultime qui mène à la libération de l'Âme. Tout est ainsi rattaché à ce Principe, et ne peut être vu sans l'ensemble, ce qui amène les oshiens à penser que rien n'a d'existence propre, tout n'est que branche ou bourgeons.

Roue des Âges Modifier

Selon la tradition, chaque monde est composé d'une roue des âges, qui grandit à son début pour commencer à dépérir vers la moitié, jusqu'à atteindre un niveau de dégénérescence avancée. Quatre âges composent chaque cycle. Traditionnellement, chaque grand cycle est séparé par l'intervention de l'eau, qui ravage absolument tout pour recréer un monde pur et sauvage.


L'Âge d'OrModifier

L'Âge d'Or est le premier des âges d'un cycle. C'est une époque débutait par la naissance et la croissance du monde et de ses habitants, émergeant de leur boue primordiale pour atteindre le soleil, au sens métaphorique du terme. Les gens vivaient une éternité, ils mourraient comme ils s'endormaient et ne ressentaient jamais la douleur, vivant dans une béatitude perpétuelle. A cette époque, les géants mythiques côtoient les mortels, et façonnent le monde avec eux.

C'est un âge glorieux et il ne cesse de grandir jusqu'à sa fin, ou le déclin commence.

Les sages expliquent que nous ne pouvons avoir de souvenir ou de connaissance réelle de l'Âge d'Or, tant celui-ci est loin et oublié, tant celui-ci nous est incompréhensible. Cependant, les mystiques rétorquent que fermer ses yeux et sentir la paix en son âme est un voyage vers l'Âge d'Or.


L'Âge d'ArgentModifier

L'Âge d'Argent est le deuxième âge du cycle. C'est à son commencement que débute la dégénéresence, et où le déclin commence à se faire sentir.

Après le départ des géants primordiaux, l'Âge d'Or prend fin, et l'Âge d'Argent commence. Ses débuts sont presque aussi glorieux que l'Âge d'Or, et sa fin voit apparaître le mal. Les mortels, livrés à eux-même, se débrouillent et créent des civilisations, qui nous apparaîtraient comme géniales. Cependant, sans guides, ils entament une lente dégénérescence.

La Lumière n'est plus aussi brillante qu'alors et l'ombre se fait une place. Les gens commencent à ressentir les prémices de la douleur et de l'effort, et la mortalité apparaît également. C'était une époque glorieuse dont il ne reste que de très anciennes ruines mal comprises et assimilées à d'autres civilisations. Telle est la loi de l'oubli.

Cette époque est globalement positive malgré sa chute lente mais inévitable.


L'Âge de BronzeModifier

Cette époque est également nommée l'Âge Héroïque, où, s'enfonçant de plus en plus dans l'aveuglement, seule une élite parvient à conserver les savoirs spirituels et la tradition. Beaucoup de choses deviennent cachées et le mal se répand dans le monde. La Lumière régresse encore et les rois commencent à désirer le pouvoir.

Les héros vivent comme des lumières dans l'obscurité, derniers gages d'une époque à jamais perdue. Leur vie est écrite et se mêle aux contes pour enfants. La vérité s'oublie peu à peu et le Principe de l'Oubli devient de plus en plus apparent.

Il s'agit de l'époque présente.


L'Âge de FerModifier

Il s'agit de l'époque la plus sombre du monde. Le mal y règne, et la majeure partie du monde est aveugle du spirituel. Les religions ne sont plus, et le péché est maître. Seuls existent quelques rares initiés, borgnes dans un monde d'aveugle, qui tentent de conserver le sacré dans un monde qui lui est hermétique. Il n'est pas de date de son commencement, mais certains prophètes le déclarent proche, résultat de l'Âge Sombre final, qui sonnera le glas de l'Âge de Bronze, et qui couvrira l’entièreté de l'Âge de Fer. A cette époque, les plus proches des cieux s’exileront loin des villes en flamme, et vivront des millénaires durant dans des communautés fermées au reste, au plus profond de la terre. Teishara ouvrira alors à nouveau ses portes, avant de les refermer encore une fois.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.